Ateliers d'écriture

Ateliers d'écriture

Imprimer la fiche
Ateliers électroniques
Ateliers électroniques

Pour travailler ensemble malgré les contraintes géographiques.


Présentation Presse Nota Bene

Pour travailler ensemble malgré les contraintes géographiques

S’il vous est difficile de vous déplacer, si la géographie nous sépare, je vous propose de vous envoyer une proposition d’écriture puis de recevoir votre texte par courriel. Je le lirai, l’annoterai et vous le renverrai avec suggestions et commentaires vous permettant de progresser dans votre travail. Vous choisissez dans un large éventail de sujets : ateliers classiques, ateliers thématiques (écrire le corps, écrire l’enfance, écrire sous contrainte…), ateliers didactiques (écrire la nouvelle, écrire le roman, écrire la poésie, écrire pour la jeunesse…), ateliers pédagogiques (pour les enseignants, les documentalistes et les personnes désirant s’initier à l’animation d’ateliers pour tous les publics…).

Choses qui font battre le cœur, histoires de peau, affaires de corps, souvenirs de voix, consolations…, nous sommes toujours en quête d’échos de ce que nous avons vécu de façon obscure et qui parfois se révèle et se transforme grâce à une histoire, un fragment, une simple phrase. Un atelier pour faire partager les expériences qui nous touchent le plus profondément car nous avons tous besoin de médiation, de représentation, de figuration symbolique pour sortir du chaos, intérieur ou extérieur.

_____

Les ateliers de suivi d'écrit

Si vous avez un manuscrit en cours (roman, nouvelle, récit, article…), je vous propose de m’en envoyer, par courriel, au maximum une dizaine de pages à la fois. Je vous les renverrai annotées, avec conseils et remarques. Il ne s’agit pas de rewriting mais d’une aide au travail personnel et de constructives remises en question sur le plan du style, de la technique narrative, de la forme des personnages et des dialogues…

__________

 

Extrait

"Parce que cela n'est pas facile d'écrire et de lire devant tout le monde, d'être délicieusement malmené par ses propres images littéraires ou par ses révélations et celles des autres. ( ... )
Lorsque le texte est écrit, et que chaque participant le lit alors à haute voix, il est attentif au moindre changement d'expression de ses auditeurs, il guette les réactions imprévisibles du groupe.
Il a pris le risque de dénuder sa voix intérieure jusqu'à devenir tout à fait vulnérable. 
Il se lit, les autres l'écoutent ou non, il n'en sait rien et il ne peut pas s'en assurer. 
Deux ou trois fois, il s'enroue. Il n'a pas la force de se racler la gorge. II faudrait s'interrompre pour cela. Il ne peut pas s'arrêter de se lire et comme sa sensibilité est extrême, il a les yeux qui pleurent. 
Dans le silence inexplicable, il entend enfin sa vraie voix, sa voie foetale, sa langue maternelle, des phrases tout humides de lui-même et noires de son fonds. 
Certes, le groupe entend le texte, il le démêle, il sourit intérieurement mais ce qu'il entend bien plus profondément c'est la voix nouvelle, qui a accepté de se dépouiller, la voix originelle qui affleure, le ton inconnu, la nouvelle caisse de résonance, l'invention de luthier, la nudité enfin trouvée et que, tout à l'heure, se lisant, chacun expérimentera à son tour." 

Régine Detambel in Tous les mots sont adultes de François Bon




La Dépêche du 02/06/2013
Bagnères-de-Bigorre. Atelier d'écriture avec Régine Detambel, par Muriel Guillin

Régine Detambel anime l'atelier. On discute, on écoute, on explique... 
Vendredi 17 mai, la médiathèque offre un atelier d'écriture animé par Régine Detambel. Elle est l'auteur depuis 1990 d'une œuvre littéraire particulière. Ses ouvrages, traduits dans une dizaine de langues, témoignent de l'attention portée au corps aimant ou souffrant. Elle est par ailleurs conférencière, animatrice d'ateliers d'écriture et formatrice d'animateurs d'ateliers d'écriture.
Petite femme pétillante et dynamique, elle met son auditoire à l'aise, tout en l'intimidant par sa facilité d'expression, sa perfection des mots employés… Page blanche sur les genoux et stylo à la main, tout le monde attend avec impatience les consignes. Ben justement, il n'y en a pas ! Après la lecture de quelques extraits, chacun doit s'inspirer de l'un d'eux pour écrire son propre texte. Pendant 45 minutes, on n'entend que les mines des crayons gratter le papier, raturer… on cherche l'inspiration. Certains ont trouvé tout de suite leur sujet, d'autres cherchent plus longuement, et contournent le « problème » habilement.
C'est la fin. Tous sont pétrifiés à l'idée de lire son texte devant tout le monde, mais surtout devant notre animatrice. Quelques questions fusent, des excuses… Régine met alors son entourage à l'aise : « Il n'y a pas de "hors-sujet". Osez mettre un mot en évidence, jouez sur les strates temporels, jonglez avec les pronoms personnels. Cherchez comment enrichir votre texte, comment éviter l'uniformité. Évitez les clichés, les phrases passe-partout ». Quelqu'un demande : « Comment se relire correctement ? ». 
Sa réponse : « Retenez ces quatre mots : Ajout - Suppression - Permutation - Déplacement ». Tout est dit dans cette énumération…
Cette fois, il faut se lancer. Les écrivains en herbe sont rassurés. Régine explique comment améliorer le texte, tout le monde participe. Puis une autre se lance, puis un autre… Tous sont complètement différents les uns des autres !
Chacun repart en réclamant un autre atelier très bientôt. Avec surtout la fierté d'avoir été capable d'écrire « quelque chose », alors qu'il pensait rester devant sa page blanche.

Muriel Guillin

J’ai déjà mené plusieurs projets d’écriture par correspondance avec des classes de collèges et lycées, d’Uzès, de Boulogne/Mer, de la Réunion. Le principe est simple : il suffit de s’entendre sur le projet électronique à construire. On peut ou non décider de se rencontrer en chair et en os ! Avec les élèves du Collège d’Uzès, nous avons travaillé sur l’autoportrait et je les ai rencontrés lors de la dernière séance, histoire de mettre un visage sous les mots car les mots nous portent et, au final, ce sont toujours de vraies rencontres !